Pour rendre Hommage à Gérald

Voilà un an jour pour jour que Gérald Delabre a décidé de quitter ce monde.

L’héritage est là et continuepar la Faculté de Droit Virtuelle de l’université Lyon 3 , dont il était le directeur adjoint. A mon sens, son legs repose sur trois piliers assez atypiques dans le monde de la pédagogie numérique appliquée au Droit dans l’enseignement supérieur.

  • la simulation : Gérald Delabre est l’instigateur du développement de simulations de procédures juridiques et de procès par l’entremise des mondes virtuels. Cela passe avant tout par la reconstitution d’abord dans Second Life de la faculté de Droit grandeur nature, et d’autres environnements où s’exerce le Droit : le commissariat et le palais de justice. Gérald a ainsi pu proposer une formation certifiante de droit en utilisant cet environnement dématérialisé et simulé, avec conférences et mises en situation.
  • La gamification : elle va souvent de concert avec la simulation, mais Gérald et l’équipe de la FDV avaient envisagé de créer des jeux sérieux pour aider les étudiants dans le cadre de leur cursus.
  • L’université-nuage : ce projet très novateur explorait les possibilités du Cloud. Le projet était co-porté par Gérald et par Samuelle Ducrocq-Henry. Il s’agissait de repenser l’enseignement supérieur selon un procédé de campus dématérialisé et offert en ligne à partir des premières expérimentations sur ce point en France au Canada et ailleurs. Selon le communiqué de presse diffusé à l’époque :

Le concept d’Université Nuage repose sur un simulateur immersif à l’image d’un campus virtuel, où s’offrent les meilleures formations en ligne issues de diverses facultés internationales ainsi hébergées sur serveur (cloud). Le tout s’inscrit dans une logique d’innovation en matière d’enseignement synchrone et immersif (via le serious gaming, les LAN pédagogiques, les simulateurs groupaux, etc.), visant par ailleurs l’allégement des couts et structures de l’enseignement supérieur par mutualisation des ressources et optimisation des collaborations interuniversitaires.

Plus que tout autre, Gérald était un être qui se donnait corps et âme à son travail, et c’est peu dire. Le mot motivation est trop faible pour décrire l’enthousiasme que Gérald portait en lui pour le e-learning. C’était un expérimentateur et un inventeur : bidouilleur dans l’âme, testeur et bricoleur, il initiait les projets lorsque cela fonctionnait. C’était aussi un brillant orateur qui le prouvait chaque année aux Journées du E-Learning et aux cours qu’il donnait à la Faculté de Droit de l’université Lyon 3 et en Égypte. Sa mise soignée et sérieuse contrastait avec les pointes d’humour qui pouvaient saillir de temps à autre.

Gérald manque beaucoup à l’université Lyon 3 et à ses collègues. Mais jour après jour, nous nous efforçons de garder en mémoire son goût du bricolage, son dévouement au travail, et son esprit d’initiative. Il nous manque, mais il est une source d’inspiration quotidienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s